En direct de Strasbourg - Session de mars 2017

Retrouvez le résumé de la troisième session plénière du Parlement européen de l’année 2017 qui s’est tenue à Strasbourg du 13 au 16 mars.

 


En direct de Strasbourg - Session plénière de... par constance-legrip

Égalité entre les hommes et les femmes dans l’Union : un long chemin reste à parcourir

 

La Journée Internationale des droits des femmes a été, cette année encore, l’occasion pour les instances européennes de constater que l’égalité entre les hommes et les femmes est toujours loin d’être atteinte. Ce constat doit nous inciter à redoubler d’efforts dans notre lutte contre les inégalités entre les sexes et contre les discriminations. C’est le sens de mon engagement en tant que coordinatrice de la commission FEMM pour le Groupe PPE et de celui de mes collègues de la délégation Les Républicains.

Cette session plénière a été en conséquence l’occasion de débats sur trois rapports faisant le point sur le sujet dans l’ensemble de l’Union européenne.

 

L’Union européenne doit par ailleurs se mobiliser pour les droits des femmes partout dans le monde, et surtout dans les pays en voie de développement. Je suis intervenue lors d’un débat organisé sur le Global Gag Rule, la règle du « bâillon mondial », signée en janvier par le Président Trump. Cette règle menace les financements américains reçus par des ONG internationales qui interviennent en Afrique, en Asie, en Amérique Latine et qui font du planning familial du conseil en contraception qui travaillent sur la santé sexuelle et génétique des filles et des femmes.

 

Il est de notre devoir de dénoncer les risques que font peser les coupes budgétaires américaines sur les droits des femmes en matière de santé, de prévention des MST, du virus du SIDA et du virus ZIKA, par exemple. Sous couvert de dénoncer la pratique de l’avortement, un Global Gag Rule est en réalité une régression pour les droits des femmes.

 

Contrôle de l’acquisition et de la détention d’armes : une garantie supplémentaire contre le commerce d’armes illégales

 

Nous avons adopté au cours de cette session plénière la version finale d’une directive qui vise à durcir la législation européenne sur la détention d’armes à feu, afin de prévenir le commerce illégal de ces armes et de combattre plus efficacement le terrorisme. La détention de tout type d’armes susceptibles d’être converties en armes létales sera désormais strictement contrôlée et la traçabilité des armes en circulation va être drastiquement améliorée.

 

Ce texte a fait l’objet de longues négociations au cours de l’année écoulée. Le Groupe PPE et en particulier sa délégation Les Républicains ont fait preuve d’une extrême vigilance, tout au long de ce processus, afin que le nécessaire renforcement de la lutte contre le trafic des armes de la sécurité dans l’Union ne se fasse pas au détriment des activités des chasseurs, des amateurs de tir sportif et des collectionneurs d’armes anciennes.

 

Nous pouvons nous féliciter car nous avons obtenu, à cet égard, un accord très satisfaisant, qui garantit que les activités de loisir ne seront affectées par ce texte que de manière tout à fait marginale.

 

Paquet sur l’économie circulaire : lutte renforcée contre le gaspillage et optimisation du recyclage au niveau européen

 

Le Parlement a adopté sa position sur une série de quatre textes relatifs à l'organisation d'une économie circulaire à l'échelle européenne, dit « paquet économie circulaire », en émettant un message extrêmement positif en faveur du recyclage des déchets. 

 

Il est temps de limiter la consommation de nos ressources naturelles et d’engager un processus de transformation de nos déchets en véritables ressources. À cet égard, les rapports adaptés, qui visent à nous donner une meilleure visibilité sur la situation du recyclage des déchets dans les États membres et à ce que l’Union se dote de normes harmonisées en la matière, sont très porteurs tant pour nos économies nationales que pour la transition écologique.

 

Nous sommes désormais dans l'attente d'une prise de position du Conseil pour entamer les négociations en vue de l'adoption définitive de cette nouvelle législation, qui favorisera le développement sur notre continent de solutions d’avenir pour le traitement des déchets.

 

Focus commission des Affaires Juridiques : Encourager les perspectives de long terme au sein des entreprises cotées

 

Nous avons validé au cours de cette session un accord équilibré relatif à une directive sur la gouvernance des entreprises cotées en bourse. La nouvelle directive encouragera celles-ci à mettre en place des mécanismes de gouvernance davantage tournés vers des objectifs de long-terme, sans pour autant tomber dans l'écueil de leur imposer des lourdeurs administratives excessives. Autre mesure phare de ce texte, un droit de regard accru des actionnaires est prévu sur le bien-fondé des politiques de rémunération des dirigeants d’entreprises.

 

Ces nouvelles règles constitueront un véritable atout en faveur de la compétitivité de nos sociétés cotées européennes. En faisant la promotion d’une réelle implication des actionnaires dans les objectifs de long terme de l’entreprise, les dispositions votées visent à ce que nos entreprises bénéficient de tous les avantages d'une gestion cohérente de long-terme, ainsi qu'à prévenir les excès de la spéculation boursière et les comportements prédateurs.

 

Focus commission des Affaires Constitutionnelles : Encourager le développement de la démocratie en ligne dans l’Union

 

Le Parlement a voté en faveur d’un rapport d’initiative, qui encourage tant l’Union Européenne que les États membres à agir en faveur du développement de la démocratie en ligne au niveau européen (« e-democracy »). L’immense potentiel collaboratif des Technologies de l’Information et de la Communication ne saurait être ignoré ! Il doit être pleinement exploité, afin que les citoyens se sentent plus impliqués dans la vie politique, tant nationale qu’européenne et qu’ils retrouvent confiance dans leurs institutions et leurs dirigeants.

Revenir